Animal Totem

Le Nouvel An chinois à peine passé, nous voilà entrés dans l’année du mouton de bois. Bon, ok on choisit pas toujours sa croix. Il n’empêche que les bébés de l’année sont censés être « créatifs, artistiques, appréciés, généreux, accommodants, sensibles, soucieux »… Beau programme ! Pour ma part, j’ai la chance d’être née sous une bonne étoile (ironie mon amour) : astrologiquement liée à vie à une terrible maladie, chinoisement assimilée à un volatile qui nous sert d’emblème national, je lis ici et là que je suis quelqu’un de conservateur, d’observateur, de maître de moi, de sensible, de loyal, de protecteur ou encore d’attentif… Si je me retrouve parfois dans cette description, j’ai du mal à adhérer à ce déterminisme astral, tant je ne me sens pas comparable à certaines connaissances qui sont pourtant du même signe que moi.

astrologie

Forcément, il manque « rebelle » à cet idyllique tableau de ma personnalité supposée. Aussi ai-je pris ma destinée en main et me suis attribué mon animal totem (on n’est jamais mieux servi que par soi-même !). Mais pourquoi la marmotte ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, cet adorable boule de poil des montagnes ne s’est pas imposée à moi, mais on me l’a plutôt de prime abord imposée. A cause notamment d’une fâcheuse tendance à l’endormissement spontané en toute occasion, souvent, il faut bien l’avouer, en fin de soirée… Non pas que je sois narcoleptique (même si je me suis quand même posé des questions parfois…), cette capacité à tomber dans les bras de Morphée en moins de temps qu’il ne faut pour le dire a, si si, je vous jure, une très rationnelle explication. Cette réputation m’a en effet suivie (et même précédée) à une période où je voyageais beaucoup (on m’appelait aussi Franklin, car je transportais continuellement ma maison sur mon dos), et la fatigue, éternel compagnon de route, était sagement rangée dans ma valise mais choisissait toujours un moment inopportun pour m’abattre sauvagement au moment où je m’y attendais le moins. Bref, rapidement, mon cercle d’amis a gentiment fait circuler ce doux sobriquet de « marmotte », que je n’ai jamais chercher à démentir, pour plusieurs raisons.

Marmotte

D’abord parce que, amoureuse des mots et de la langue, je trouve que ce substantif a un charme tout en rondeur. Le « marm- » et son double « m » plein de douceur et rappelant le cocon de « maman », le « -otte » espiègle et rimant avec « rigolote », « pote », « papote »… On s’amuse comme on peut, non ?

En fait, tout simplement, j’aime cette petite boule de poil qui a fait sien le principe du « pour vivre heureux, vivons caché ». Terriblement timide et franchement placide, la marmotte sait se faire désirer. On la traque, on l’observe de loin, car trop s’en approcher, c’est risquer de la faire fuir. Moi qui suis pourtant très sociable, j’aime cette idée de garder son jardin secret, de ne révéler de moi que ce que je voudrais bien montrer, de préférer observer les autres dans l’ombre, de peur qu’eux me dévoilent au grand jour.

Mais surtout, pour moi la marmotte, c’est LA référence à un de mes films cultes, qui, si vous ne le connaissez pas déjà, mérite amplement un visionnage en règle (voire deux, trois, dix, mille… je dois en être à peu près à ce compte-là pour ma part !) : Un Jour sans Fin. Une comédie potache avec Bill Murray et Andy Mc Dowell (pour ne citer qu’eux), l’histoire d’un journaliste météo coincé dans une journée bien particulière, le Jour de la Marmotte à Punxsutawney en Pennsylvanie. Au-delà du côté hautement comique du film et du rôle indéniablement magistral de la marmotte Phil dans cette histoire, ce chef d’œuvre du cinéma américain pose bien des questions existentielles, sur l’amour, la vie, le temps qui passe et l’éternité. Oulààà, vous pensez que je déraille ? Peut-être, en tout cas, tout est là ! Est-ce que Phil filera droit ?

un-jour-sans-fin

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s